Le Vignoble Mousset-Barrot

Situés entre Avignon et Orange, au pied du célèbre château de Châteauneuf du Pape et du non moins célèbre Château des Fines Roches, ancienne demeure de la famille Mousset, les vignobles s'étendent sur plus de 140 hectares et englobent les domaines du Château des Fines Roches et du Jas de Bressy en appellation Châteauneuf-du-Pape ainsi que le domaine du Bois de la Garde sur le côteau Est, en appellations Côtes-du-Rhône et Côtes du Rhône Villages.

 

Les vignobles Mousset-Barrot, malgré le temps, restent une affaire de famille. Aujourd'hui, ce sont les deux filles de Catherine et Robert qui gèrent l'entreprise et Fred, le gendre, œnologue à l'exigence insatiable, en parfaite osmose avec Robert, toujours actif à la production. Très attaché au terroir et aux traditions, ils élèvent leurs vins avec patience et passion dans les caves du château pour vous offrir un voyage de saveurs dont vous ne sortirez pas indifférent. 

 

Et puis, que diriez-vous de venir au caveau au hasard d'une halte au Château des Fines Roches et découvrir, outre ses vins d'exception du Vignoble Mousset-Barrot, la culture et les paysages provençaux majestueux qui ont créés l’histoire et la réputation de ce lieu.

 

 

Accueil

Notre vignoble en Hiver

Après la récolte du cru 2015, nous avons entamé la taille fin novembre, opération décisive sur la qualité du prochain millésime. A ce jour, cette opération est bien avancée dans nos vignobles. Elle devrait s’achever fin mars. C’est une opération délicate qui consiste à sélectionner les sarments qui porteront la nouvelle récolte. C’est de cette taille que dépendra la quantité et la donc qualité des raisins. Nous sommes néanmoins très prudents et allons probablement faire une petite pose car l’hiver n’ayant pas été froid, si des fortes gelées se présentent, elles mettront en péril les souches qui ne se sont pas mis en dormance.

Notre travail en cave continue avec le suivi de l’évolution des vins au cours de leur élevage. Une nouvelle dégustation du dernier millésime est prévue début mars. L’assemblage définitif de chacune de nos cuvées ne sera décidé qu’à l’issu de celle-ci.

Retrouvez-nous sur les Salons

Comme chaque année, les salons vont se succéder jusqu’au printemps. Notez ceux sur lesquels vous pourrez nous retrouver :

Lors de salons professionnels :

  • Vinisud du 15 au 17 Février, à Montpellier
  • Prowein du 13 au 15 Mars, à Dusseldorf en Allemagne
  • La London Wine Fair le 4 Mai
  • Vinexpo Hong-Kong du 24 au 26 Mai

Lors de salons particuliers :

  • Salon des Vignerons Indépendants de Strasbourg du 19 au 22 Février
  • Salon des Vignerons Indépendants de Lyon Eurexpo du 11 au 13 Mars
  • Salon des Vignerons Indépendants de Paris Champerret du 18 au 21 Mars
  • Les printemps de Châteauneuf du Pape les 2 et 3 Avril
  • Salons des Vignerons Indépendant de Nogent sur Marne du 8 au 10 Avril  

N’hésitez pas à nous contacter pour recevoir des invitations pour ces différentes manifestations.

 

Témoignage

Nous voulions également partager avec vous un commentaire que nous a adressé l’un de nos fidèles clients, portant sur le millésime 2001 de la cuvée traditionnelle du Château des Fines Roches. Nous l’en remercions vivement. Ce sont vos retours, tels que celui-ci, qui font redoubler notre passion pour notre métier.

 

«Pour moi ce 2001 est à son apogée en ce moment. Une garde un peu plus prolongée l'affaiblirait et le ferait partir sur des arômes tertiaires trop dominants. Actuellement, il est équilibré entre une légère évolution, une expression de fruit savoureuse et de la densité dans la matière. Le nez est beau encore dominé sur des notes de fruits rouges compotés, dont fraise, et framboise, avec aussi des notes de graphite, de tapenade et de dattes.   

La bouche est très digeste, avec de la fraicheur. C'est soyeux aussi et complètement intégré avec de jolies expressions de baies sauvages, de cacao, et de cuir. Les arômes tertiaires commencent à se déceler en bouche, mais c'est à peine perceptible car le vin s'étire sur une superbe longueur d'une belle complexité marquée par les épices, le menthol, et le poivre. Étant amateur des vins du Rhône septentrional, la finale m'a rappelé d'une certaine façon de très belles côtes rôties avec la finale longue et intense sur le thème du poivre et des épices.   

Chose importante : je trouve qu'il est nécessaire d'ouvrir en avance. Au moins 4h. Car à l'ouverture, sans aération, le vin n'est pas du tout équilibré et difficile a apprécier. Aujourd'hui, j'ai laissé 6h et le résultat a été au top.»